Adecco reconnait être victime d’un piratage, des intérimaires détroussés

Des intérimaires travaillant avec Adecco avaient constaté d’étranges prélèvements sur leur compte en banque. Adecco avait alors assuré n’avoir établi « aucun lien » entre ces prélèvements et « les missions » des intérimaires.

Source: ZDNet