Pourquoi les systèmes embarqués doivent-ils être à l’épreuve de la cryptographie quantique ?

Tout comme la peur du bug de l’an 2000, l’informatique post-quantique revêt le même caractère inquiétant et la même exigence de recodage massif des logiciels. Par Jim Alfred, vice-président de BlackBerry Technology Solutions Certicom.

Source: ZDNet