Thales, Sopra Steria, Capgemini et Orange : mais qui va donc avaler Atos ?

L’ESN Atos, qui est sorti du CAC 40 cette semaine, serait la cible de plusieurs entreprises. Sa rentabilité est fortement affectée (-30%), et son cours de bourse dévisse (-40%).

Source: ZDNet