Cette étrange vulnérabilité des puces mémoire est encore pire que prévu

Google vient de révéler une nouvelle attaque Rowhammer qui exploite la conception des puces DRAM, toujours plus petites et plus denses.

Source: ZDNet