Les États Unis accusent le groupe Sandworm du piratage de LREM

Le ministère américain de la justice a levé les scellés sur les accusations portées contre six officiers du renseignement russe soupçonnés d’être membres de Sandworm, l’un des groupes de piratage informatique les plus avancés soutenus par un état.

Source: ZDNet