Tu veux être mon Valentin?

Les années 90-2000 nous ont régalés de films d’horreur qu’on peut, sans complexe, qualifier de nanars. Mais certains sont plus propices à la réflexion que d’autres.

Source: ZDNet