Les robots prêtres sont plus acceptables aux yeux des protestants que les catholiques, selon un professeur

L’intelligence artificielle peut-elle créer de meilleurs prêtres ? Sommes-nous prêts à adorer par l’intermédiaire de machines plutôt que via des humains faillibles ? Un professeur de l’Université de Villanova croit qu’un sacerdoce post-humain a ses avantages.

Source: ZDNet