Une base de données médicales laissée sans mot de passe

Outre-Atlantique, une base de données contenant 390 000 ordonnances pour du Vascepa, un médicament utilisé pour prévenir les maladies cardiovasculaires, était laissée à la portée de tous sur le web. 78 000 patients ont été touchés.

Source: ZDNet