Les conversations sur Facebook Messenger pas vraiment privées

Une faille, corrigée depuis par Facebook, permettait à des attaquants potentiels d’identifier les interlocuteurs d’une discussion sur Facebook Messenger. Et cela alors que Zuckerberg promet plus de vie privée.

Source: ZDNet