La France hésite à laisser Huawei fournir des équipements 5G dans l’Hexagone

Après les États-Unis et l’Australie, c’est au tour de l’Allemagne et de la France d’envisager d’écarter les équipementiers télécoms chinois de leurs appels d’offres relatifs à la 5G. En cause, des craintes autour de l’espionnage et de la souveraineté technologique.

Source: ZDNet