Si quelqu’un devait être licencié, ce serait lui, Zuckerberg

Dans une interview à Recode, le PDG de Facebook assume l’entière responsabilité de la débâcle Cambridge Analytica, mais ne va cependant pas jusqu’à se licencier lui-même.
Source: ZDNet