5G : pourquoi il faut se méfier (à tout prix) de l'effet Waouh

La 5G oui, mais pas n’importe comment dit Ericsson France. Il ne faut surtout pas sur-promettre. Il faut d’abord trouver de nouveaux cas d’usage et atteindre un taux de couverture acceptable : il devra être d’au moins 40 % pour commencer a peser.

Source: ZDNet